Bienvenue sur le blog "Destination Inde"! Add to Technorati Favorites Destination INDE/ INDIA

Destination INDE/ INDIA

Menu

{ 12:53, 2/07/2008 } { 1 commentaires } { Lien }

Menu: cliquez et accédez au texte souhaité: ne fonctionne plus!     Tous les textes suivants sont à la suite les uns des autres en commençant par la fin... étalés sur 3 pages... Pour accéder aux 1ers articles, aller en bas de cette page et cliquer sur "page suivante", le faire aussi sur la page qui va suivre... Merci de votre compréhension et bonne lecture!

       Arts &Littérature / Arts & Literature
1. BIENVENUE! WELCOME!
2. PROGRAMME/ THE PROGRAM
3. Avant de partir.../Before I leave...
4. Plus que 15 jours avant le départ
5. Arrivee    /    Arrived!!

5. Bis Arrivee Bis!  5.Bis Arrived bis!!
6. Panjim, premiere escapade     6. Panjim, first discover
7. Namaskar!!
8. Namaskar bis!
8. Vagator & Small Vagator
8. Début de journée...

9. Anjuna...
10. Anjuna Beach...
11. Jeudi matin... 9h.../ Thursday morning... 9am
12. Arambol
13. Un 9 décembre sur la plage… A December, 9th, on the beach…
14. Palolem / Gokarna
15. Camp tibétain de Bylakuppe, 17 décembre
16. Bylakuppe, Mardi 18 décembre

17. Bylakuppe, suite et fin!
18. Mysore, la ville de l'huile de santal
19. Mysore, 22 décembre
20. Mysore, dernier jour... / last day!
21. Noël! / Christmas Day!
22. Bonne Année!!  Happy New Year!!!
23. Cochin, Varkala, Amma's Ashram

24. Munnar, plantations de thé / Munnar, tea plantations
25. Randonnée à Munnar, top Station / Treck in Munnar, Top Station.
26. La ferme... "My three Garden" Farm
27. Accident...
28. Ferme, Suite / Farm
29. Sri Lanka! :)
30. Halte au Sri lanka
31. Kandy
32. Jardin botanique / Botanical Garden
33. Dambulla & Sigirya 
34. Visa & pluie... / Visa & rain!!
35. Depart imminent... Departure from Sri lanka
36. Retour du Sri Lanka
37. Goa again!
38. Mousson inattendue... Unexpected monsoon
39. Goa - New Delhi... by train!
40. Dharamshala - Mac Leod
41. Mac Leod - Dharamsala
42. Dharamsala - Kalimpong / Darjeeling
43. Ecole de Takdah, Darjeeling / Takdah School, Darjeeling
OFFRE DE VOLONTARIAT 
PRECISIONS ET POSSIBILITE DE DONS
44. Retour... 
45. Delhi - Paris - Surgères
46. La Rochelle, son ciel bleu et ses plages...
47. Soutien / Support : Sri Diwakar Vihara Buddhist Insitute

Retour au Menu 



 





47. Soutien / Support : Sri Diwakar Vihara Buddhist Insitute

{ 12:53, 2/07/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

      

Je suis désormais déclarée à la CCI comme commerçant en vente ambulante, en produit de marroquinerie et accessoires de mode. Je vends pour le moment un produit unique, et je reverserai une partie de mes gains au pensionnat boudhiste de Takdah (où j'ai été volontaire pendant 2 mois) près de Darjeeling.

Je vais donc sûrement monter une association en parallèle, afin de faciliter les dons destinés à l'école.

Je vais aussi soutenir Anila Pema Zangmo, qui vient d'acheter une propriété (précaire certes) afin d'en faire un monastère pour femmes.

Je vais donc me balader dans ma région ainsi qu'en Bretagne, dans les fêtes et festivals et peut-être quelques marchés nocturnes, afin de vendre ce produit et de soutenir ces deux projets.

Je vais joindre d'ici quelques jours la brochure du pensionnat ainsi que des textes sur Pema écrits de la Main du Karmapa et de Shamar Rimpoche.

Si vous êtes intéressés pour des dons ou un volontariat ou avez toute autre idée en la matière, n'hésitez pas à me contacter!

Merci! :)

Retour au Menu 




46. La Rochelle, son ciel bleu et ses plages...

{ 09:18, 27/06/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

      

Arrivée sous la pluie à Surgères, La Rochelle a réveillé son soleil, prête à entrer dans un été clair et lumineux. tant mieux, a tombe bien, je n'en attendais pas moins!

La fête de la musique, chez Clara, on est allé sur la plage des Minimes toutes les deux. Cette plage n'est vraiment pas terrible, surtout pour se baigner... (le port n'est quand même pas loin) Par contre hier, je me suis arrêtée à Aytré, allongée 2h30 sur le sable fin, avec un petit air doux et frais nikel pour ne pas avoir trop chaud, et là oui, j'ai kiffé cette tranquilité française!

Aujourd'hui j'ai pris le petit-déj sur la plage de chatelaillon, et c'est pas mal non plus, pour une plage de ville. Bien sûr, les plus belles plages, dans la région, sont vers la Tramblade, Ronce les bains, mais aussi sur l'ile d'Oléron, l'ile d'Aix, et l'île de Ré.

Bien le bonjour à vous, je vous souhaite un bon été, de bonnes vacances, et d'être heureux, un peu plus chaque jour! Namaste-ji... :)

Retour au Menu 




45. Delhi - Paris - Surgères

{ 09:12, 27/06/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

     

 Delhi - Paris:

Je ne suis jamais mécontente de quitter Delhi... cette ville ne m'inspire pas. Mais il est vrai que cette 2ème venue dans la ville était moins pénible que la première... Comparé à Varanasi, il faisait un peu moins chaud, l'air n'était pas si pollué ni poussiéreux que ça... je pense que c'est grace aux quelques pluies d'avant mousson... qui ont nettoyé l'air et la ville.

A 6h du mat, nous étions donc à l'aéroport, prêts à partir avec la compagnie British Airlines. Plus cher, certes, mais on peut avoir 2x23kg en soute... non négligeable quand on rentre de ce genre de pays. Finalement, il y avait un incident technique, et l'avion n'a décollé que 4h plus tard. Un oiseau s'était engouffré dans la climatisation. Ils ont pris leur temps et personnellement, alors que d'autres se sont plaint d'attendre, j'étais plutôt rassurée qu'ils passent autant de temps à vérifier avant le vol!

Arrivée prévue à 16h50, heure locale, il était 18h30 quand nous avons attéri. La correspondance pour Paris était déjà partie, on a donc pris l'avion suivant. Escale à Londres à attendre le prochain avion... Et à Paris bien sûr... plus de train. Donc logiquement la compagnie rembourse l'hôtel et le petit-déj... On arrivera que demain, c'est pas plus mal! Une chambre propre, des draps propres, une salle de bain qui brille, une télé française... wow! surtout les draps tous propres! Rien d'exceptionnel pourtant, mais c'est appréciable!

Réveil à Paris, à l'aéroport, porte 3, un petit croissant, du pain frais, du jambon, on apprécie encore! Départ pour Surgères, à 8h57. Via Poitiers. 60€. Les prix ont changé!

Surgères, avec 25kg de valise qui roulent, 23kg sur le dos, et 14kg en petit sac à dos sur la poitrine... quel mulet! Mais ça se porte, et j'étais contente de rapporter tout ça, et de pouvoir offrir des cadeaux direct en rentrant! Bien sûr j'ai encore un colis qui devrait arriver... mais que mi août! Par bateau, ça met 3 mois!

A noter: En arrivant à l'aéroport, les bagages étaient placés devant les sanitaires. J'étais assise en face, à moins de 10m. Une dame passe, "Ils sont à vous ces bagages?", réponse: "Oui!", dis-je en restant assise. Elle renchérit ausitôt "si vous ne venez pas près de vos bagages tout de suite vous allez avoir affaire avec la police alors c'est quand vous voulez..." ses mots étaient pires que ça en fait, mais je ne me souviens plus exacetement de ces termes. Bref, bienvenue en France, où on se fait direct rembarrer en arrivant. Oui ils sont à moi, j'ai un oeil dessus et je suis à 10m pour ne pas m'asseoir par terre... pour une fois! Le comble! Mais bon, terrorisme oblige... quand même, des fois, essayons de garder un peu de flexibilité.

Retour au Menu 

 




46. La Rochelle, son ciel bleu et ses plages...

{ 07:18, 27/06/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

      46. La Rochelle, son ciel bleu et ses plages...

Arrivée sous la pluie à Surgères, La Rochelle a réveillé son soleil, prête à entrer dans un été clair et lumineux. tant mieux, a tombe bien, je n'en attendais pas moins!

La fête de la musique, chez Clara, on est allé sur la plage des Minimes toutes les deux. Cette plage n'est vraiment pas terrible, surtout pour se baigner... (le port n'est quand même pas loin) Par contre hier, je me suis arrêtée à Aytré, allongée 2h30 sur le sable fin, avec un petit air doux et frais nikel pour ne pas avoir trop chaud, et là oui, j'ai kiffé cette tranquilité française!

Aujourd'hui j'ai pris le petit-déj sur la plage de chatelaillon, et c'est pas mal non plus, pour une plage de ville. Bien sûr, les plus belles plages, dans la région, sont vers la Tramblade, Ronce les bains, mais aussi sur l'ile d'Oléron, l'ile d'Aix, et l'île de Ré.

Bien le bonjour à vous, je vous souhaite un bon été, de bonnes vacances, et d'être heureux, un peu plus chaque jour! Namaste-ji... :)




44. Retour...

{ 02:37, 21/06/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

   

Aujourd'hui samedi, fête de la musique. Il y a une semaine j'étais à Delhi, sur le départ... depuis le KIBI, the Karmapa International Bouddhist Institute, où Nico et moi avons passé nos 2 dernières nuits en Inde, en tout cas pour le moment!

Derniers jours à Takdah, dans le pensionnat boudhiste où je donnais des cours d'anglais et d'informatique, avec Nico, Chocho, Bandana, et tous ces adorables petits boudhistes! L'ambiance y est vraiment agréable. Tout le monde est sympa: dans les cuisines, ils ne parlent pas vraiment l'anglais, ok, mais ils sont toujours souriants, réservés, serviables, sympas! La direction: comme toute direction il faut bien qu'elle soit un peu stricte et parfois rigide... mais sinon ce ne serait plus la direction! Le Directeur est très sympa, aime bien rigoler et emmener les profs faire un tour ou un pique nique aux alentours...

Les élèves? Tous sympas, de bons coeurs, motivés pour apprendre le boudhisme et en faire leur vie. Pour enseigner plus tard, en occident, ou devenir moine près du Karmapa ou dans un centre d'ici ou d'ailleurs!

Que de bons souvenirs, dans ce petit village de Takdah, vraiment perdu, vraiment vert, vraiment escarpé! Je ne suis pas fan de montagne, et pourtant c'est vrai que la nature y est belle, chargée, c'est la jungle, avec ces plantes à grosses feuilles, ces bruits incroyables...

SIKKIM
Avec Nico on est allé quelques jours au Sikkim, du 31 mai au 4 juin. Le Sikkim, juste au-dessus de darjeeling et de Kalimpong, un grand pan de montagnes qui s'entrelacent, bien escarpées. Tout y est très vert, très beau. En plus c'est plus propre que dans le reste de l'Inde. Les gens du Sikkim sont plutôt typé népalais et tibétain. Il y a beaucoup de temples et monastères boudhistes. On peut faire un treck, de monastère en monastère. Plusieurs type de treck sont possible. Nous on est arrivé par Gangtok, la capitale. Une ville, rien de spécial. Puis on est allé visiter le monastère de Rumtek, qui fut habité par le 16eme Karmapa.

Ensuite on est allé jusqu'à Tashiding mais on n'a pas eu le temps de viviter ce village superbe et son monastère soi-disant magnifique. En fait on a marché de Tashiding à Yuksom... je pensais qu'il fallait 3h, je me suis cool, un peu de marche, ça va le faire... et puis si j'en ai marre, on prendra une jeep au vol! Mais finalement, c'est 20km qui sépare ces deux villages! Et moi, pour faire ce trajet, en altitude, et ausoleil, j'ai mis 6h!!! Et aucune jeep n'est passée... à mon grand désespoir!! Comique!

De Yuksom, on est allé voir le Holy Lake de Khecheopalri, à côté de Yuksom. On a dormi chez Lama Pata, en haut de la colline qui domine le lac, dans la brume... au petit matin il nous a cuisiné le petit-déj du Sikkim: une galette de farine de maïs mélangé à de la purée d'ananas, du lait, et du sucre. Très bon, copieux, servi avec... des pommes de terre! et des oignons! Super régime...!

De là on est descendu jusqu'à Geising, on a mangé un masala dosa en chemin, et on a fait du stop pour rentrer dans la journée! Depuis le lac, on a pris une jeep, louée par des indiens en vacances, que des hommes, qui sifflaient une petite fiole de sky!! Je disais à Nico "ils ont bu!" Nico me dit:" Non.., y a des gens qui ont une humeur gaie par nature" Oui bien sur, nous sommes tous gais par nature... surtout avec un peu de sky!!! Haha! rien de méchant, nous on était à l'arrière de la jeep, en face à face, à regarder les flancs de montagnes changer, le vert et le vert, la rivière, les habitations de paille, les temples hindous le long de la rivière, les siges, les gens devant chez eux... bien sympa!

On a réussi à rentrer dans la journée, alors qu'au Sikkim, c pas comme en Inde... niveau transport, après midi, voire même avant, on est bloqué! Il ne reste donc plus que le stop, à moins d'avoir l'argent pour louer une jeep entière... soit 1000 Rps, un peu moins de 20€. On est arrivé à Kalimpong le soir même, mercredi, vers 20h. On a trouvé une chambre au Shédra du Karmapa. Le lendemain matin je tenais à dire au revoir au Karmapa. Je suis donc allée le saluer vers 11h, en ce jeudi 5 juin. C toujours un moment d'meotion que d'aller voir personnellement le Karmapa. Il vous reçoit, dans son salon, il est là, complètement présent à vous, calme, attentif. C'est troublant. Du coup on ne sais pas bien pourquoi on est venu, et ce qu'on est sensé faire! dire quoi? Tout paraît inutile et futile, face à lui... alors en général, pour ma part, les entrevues ont été de courtes durée! Je rentre, j'offre la Kata (écharpe de soie blanche qui représente notre esprit et le respect qu'on porte au lama), il me la remet autour du cou, puis je dis un mot, puis je sors, honorée de l'avoir vu!

Retour à Takdah, dernier jour... Chocho, prof de tibétain, tibétain, jeune, très sensible, était très triste de nouis voir partir. Il nous a tous beaucoup apprécié. Matthieu, Nico et moi. Il a découvert que les occidentaux étaient comme lui, qu'on pouvait s'entendre, et partager de bons moments! Il était bien triste. Le soir, Lungrig avait prévu un repas d'"adieu". Bandana, Chocho, Frédéric, le nouveau professeur volontaire, Nicolas, Lungrig et moi. Matthieu était invité mais n'a pas pu venir.

Bref, départ de Takdah le 6, depuis Siliguri. Quelle chaleur en descendant au niveau de la mer! On a fait un p'tit achat minute, puis départ en train de nuit vers Varanasi...

VARANASI:
Train de nuit, départ 22H30, arrivée prévu le lendemain à 16h50. Finalement, après 20h de trajet sans ventilateur, avec une chaleur étouffante!, nous sommes arrivés à Varanasi à 18h30... Les 2h de retard habituelles de l'Inde. Mais quand on y est, tout est comme ça, on ne regarde jamais l'heure, on prend un train, un bus, ou autre, quand il y en a, on fait avec ce qu'on a, ce qu'on trouve, et on ne vit pas plus mal comme ça!

Varanasi... ville sainte par excellence de l'Inde, ville superbe. L'atmosphère est particulière, sereine, détendue. Il faisait très chaud, 45°C, à boire 4 ou 5litres d'eau par jour, et en transpirant tout... Les gâtts sont magnifiques, ces marches le long du Gange... Le Gange: rivière à sec à cette période d'avant mousson. Il y a une berge sous les marches, et de l'autre côté un grand espace vide, où quelques uns ont construit des maisons de paillle.

Les marches: rehaussées de temples colorés, plein de couleurs, plein de gens, mais pas non plus la multitude à laquelle on pourrait s'attendre. En fait il y a foule uniquement en période de festival. Mais pas à l'année. Donc, sur les gâtts, les sadhus, les gens qui se lavent, lavent leur linge, font leurs ablutions, les chiens, les vaches, les buffles, des enfants, qui généralement vendent les petits paniers remplis de fleurs et d'une bougie pour offrir sur le Gange.
Des bateaux, de pêcheurs, et de balade.

Plus haut, après les marches, les petites ruelles de la ville, offrant de la fraîcheur et de l'ombre, l'unique possibilité pour faire demi-tour et rentrer indemne à la guesthouse! Tout en pierre, les murs, le sol, la ville est vieille de 3000 ans, et ça se voit! Les vieux temples, les vieilles portes. quelle ambiance géniale!

Varanasi,Bénarès, c'est un peu la ferme à la ville. Les vaches, les chèvres, les chiens, qui vont et viennent comme les gens, dans ces toutes petites rues... alors bien sûr c'est sale, en plus des déchets habituels... mais c'est tellement agréable. Les gens sont calmes, habitués à leur vie paisible de pratiquant, religieux...

On s'attend à voir des cadavres à tous les coins de rues, mais finalement le long du Gange, il y a deux ou trois endroits de crémation. On voit les corps entourés par du papier brillant doré, argenté. On voit des foyers, des cendres... on voit des cérémonies, des "pujas" devant le Gange sacré. Il y a un endroit plus particulièrement destiné à la crémation. Les pauvres osnt brûlés en bas, les Brahmans en haut. C'est assez déroutant, troublant, mais la vie continue autour, la vie, la mort, les couleurs, le Grange, la chaleur, les enfants... les vieux, les vieilles, les sadhus... quelle ville magnifique, inspirante, sainte!

La plus belle des villes que j'ai visité en Inde. Ma Préférée.

de Varanasi, direction en train vers Delhi, pour rejoindre le Kibi. deux dernières journées en Inde, chaudes, indiennes... on a acheté des cds, on a mangé nos derniers Paneer Butter Masala! Et puis le 15, 6h, à l'aéroport!

Retour au Menu




PRECISIONS ET POSSIBILITE DE DONS

{ 02:21, 21/06/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

L'école de Takdah recherche des volontaires étrangers pour enseigner l'anglais, l'informatique, ou pourquoi pas un peu de sport le week-end, ou autre... Les semestres sont: de mars à novembre, et de novembre à mars.

Bien sûr, c'est mieux si vous pouvez rester sur tout un semestre. Pour 2 mois minimum... Si vous êtes intéressés mais ne pouvez pas rester si longtemps, contactez quand même le directeur et voyez directement avec lui à cette adresse:
dvihara_takdah@yahoo.in , le Directeur est M. Lungrig YOUNDU, 42 ans, tibétain. S'adresser à lui uniquement en anglais... à moins que vous ne parliez l'HIndi ou le tibétain.

Il est aussi possible de devenir sponsor pour l'école et de faire des dons, ponctuels ou permanents.

Je reste disponible pour eux, et pour vous...
A tous mes meilleures pensées,
A bientôt!




OFFRE DE VOLONTARIAT

{ 03:08, 1/05/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

      

Offre volontariat à Darjeeling  

Prof d'anglais ou d'informatique dans une école bouddhiste.

Bonjour, je suis actuellement volontaire à "l'Institut Bouddhiste de Shamarpa" qui est une grande figure du bouddhisme tibétain. C'est une petite école, avec un peu plus de 100 jeunes moines entre 6 et 22 ans. Shamar Rimpoche ainsi que le Karmapa (le Dalai Lama est le chef de la lignée Geluk, le Karmapa est le chef de la lignée Kagyu!) vivent à Kalimpong, à 1H30 d'ici.
La réputée Darjeeling est à 45min.

L'école est située à environ 2000m d'altitude, tout est très vert. En ce moment c'est l'été, jusqu'en juillet. Vu que je rentre en France, ils ont besoin de qqn pour me remplacer, c'est-à-dire pour lire les leçons d'anglais du livre, faire faire les exercices, préparer une ou deux questions d'interros... (ce n'est pas sorcier) et si possible d'un prof d'informatique, ou l'un ou l'autre ou les deux.

Si vous êtes intéressés, merci de me contacter, Melle Stéphanie VAUTEY, sur
yeshedreulma@hotmail.com.  ou sur le site de www.voyageforum.com sur lequel j'ai posté ce message... (pseudo yeshedreulma)

C'est un endroit de calme, de repos, de retraite, près d'un tout petit village perdu dans la montagne... y a pas plus authentique! Avis aux amateurs... :)
Namaste!

OM MANI PADME HOUNG


Image attachée:
Takdah School.jpg (66.3 KB)

Retour au Menu 




43. Ecole de Takdah, Darjeeling / Takdah School, Darjeeling.

{ 01:10, 27/04/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

      

Ca fait une semaine que je suis à l’école de Takdah, j’ai l’impression que ça fait un mois ! Arrivéé vendredi, je suis allée Samedi à Kalimpong, à 2h de route, saluer l’actuel détenteur de la lignée bouddhiste kagyu,Kunzig Shamar Rimpoche. Dans sa résidence, carrément ! Trop fort ! Les gens qui l’entourent sont charmants, moi j’y suis allée accompagnée de Lungrik, le responsable de l’école.

On a fait le tour de sa maison, il a un petit jardin fleuri qui domine la vallée, un beau coucher du soleil !

Premiers cours à Takdah… le tout premier les élèves étaient  très silencieux et timides, pas facile de savoir ce qu’ils comprennent ou non ! Seulement 2 cours d’anglais. Puis dès mercredi, j’ai commencé les cours d’informatique, 2h du lundi au mercredi et 3h le jeudi et vendredi. Ca m’occupe pas mal, mine de rien… mais ça me laisse quand même du temps pour me mettre à la méditation, appliqué mon premier degré de Reiki, et lire un peu…

Autour il n’y a pas grand-chose à voir, le village de Takdah à une petite demi-heure… et c’est tout ! Il y a un chemin qui part vers la forêt, mais je n’ai pas d’intérêt à m’y aventurer seule… pour me dissuader ils me disent ici qu’il y a des bêtes… des sangliers !

A part ça, rien à faire, rien à voir… je epux me balader, rencontrer tous les habitants du coin si je veux, et rien d’autre. C’est bien ce que je voulais, du rien, un gros blanc… du temps, de la détente… se poser un peu ! Avant de rentrer en France… Oui finalement je rentre un moment en France, je ne sais pas pour combien de temps, ni ce que je fais ensuite. Je sais que je repars, mais la destination n’est pas encore définie… Chaque chose en son temps. Là, je me soigne, et je prends l’air de la montagne !

Enfin la montagne, c’est pas mon élément préféré, tout le monde le sait, mais les moines bouddhistes, et Shamarpa et le Karmapa (chef spirituel de la lignée kagyu) à côté, c’est parafait.

Ce week-end j’étais à Kalimpong, je voulais rendre visite au Karmapa. Quelqu’un m’a permis de le voir alors qu’il ne donnait plus de visite. En fait il joue au cricket le samedi et dimanche… alors en général il ne reçoit pas ! Et je l’ai vu ce matin dans sa voiture, alors qu’il allait faire un tour avec son ou ses chiens (accompagné bien sûr).  Il dégage vraiment une douceur incroyable, il est droit, posé, beau !

A Kalimpong il faisait beau, plutôt chaud, soleil en tout cas. J’ai pris une jeep à 1h pour Takdah. Je suis arrivée à 15h au bas de la pente qui mène d’abord à la petite école indienne, puis au monastère-école. Seulement au fur et à mesure de la route, le temps s’est rafraichit, les nuages on t pris place… tellement qu’une brume envahit les cimes, laissant certains arbres sous une pluie fine, et nous la tête dans le brouillard… ! Ou dans les nuages… enfin les deux !

C’est pas terrible comme temps, mais comme je disais, vu que je compte passer pas mal de temps seule dans ma chambre, ou à me balader vite fait… pas de problème. J’apprécie ce calme, le vert alentour, les enfants qui s’amusent, jouent aux billes, ou se reposent, et ma p’tite chambre confortable !   Retour au Menu 




42. Dharamsala - Kalimpong / Darjeeling

{ 07:13, 19/04/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

      

Nous sommes allés à l’institut Ayurvédic de Palampur, mais rien d’exceptionnel. Ca ne vaut même pas la peine du tout, à mon goût.

Par contre, Samedi dernier, nous sommes allés à l’institut Tilopa, d’études bouddhistes pour des jeunes moines… un bien bel endroit, en hauteur mais c’est plat, tout était jaune, par les champs de blé, ou d’orge… J’ai été reçue par Lakshi, le directeur, on nous a invité à déjeuner, des super veg noodles ! Puis de jeunes moines nous ont emmené visiter la grotte de Tilopa. Il a fallu descendre jusqu’à la rivière de Trilokpur (nom du village), traverser cette rivière avec de l’eau jusqu’au genoux, puis nager pour atteindre un échelle et monter dans cette grotte. Le samedi est un jour de repos pour les jeunes moines, du coup on est resté avec eux à jouer dans l’eau de la rivière… propre ou pas c’était super, génial, un pur moment authentique et réel, de joie partagée, dans la douceur d’un présent ensoleillé !

De retour à Mac Leod il fallait trouver un billet de train pour partir, Nicolas à Katmandou, Moi à Darjeeling. Mais tout était complet. On a finalement suivi un cours de Premier degré de Reiki, et demandé 2 places dans le Gawarati train, emergency ticket… et c’est bon. Ces derniers jours à Mac Leod sont passés très vite, avec toujours le soleil. Le jour du départ tout était gris, on a pris le bus pour Delhi. Ensuite à 8h20 le train pour New Jalpalguri (NGP). Nicolas est descendu à Gorakpur, ville frontalière avec le Népal, pour aller à Katmandou, en bus. Et moi j’ai atteint NGP le lendemain soir.

Lungrik, le directeur de l’école Thakta School, de la lignée Kagyu (Shamarpa et Karmapa Trinla Tayé Dorje) est venu me chercher avec le cuisinier. IL faisait nuit, j’attendais sur les marches devant la porte principale, à discuter avec des gamins des rues. Je leur est acheter des trucs à manger, il, 12 ans, me proposait gentiment une relation intime pour 50 Rps… les autres gamins voulaient seulement des biscuits. Sans chaussures, tout crâdos… Bref, je suis arrivée à l’école à 00h30.

(…)

Je me réveille ce matin à l’école du village de Thakta, au milieu de tous ces jeunes moines qui pratiquent et étudient . Il fait assez beau, l’air est agréable, plutôt chaud, juste bien. Le ciel est couvert, du coup je ne me rends pas bien compte de la vue alentour… Les montagnes qui m’entourent sont bien escarpées, abruptes, tout est vert… hier en venant, Lungrik, le directeur, me dit : « It’s not mountain, it’s jungle » ! Je penche plutôt pour la montagne, mais c’est couvert de forêt. On est à 1h30 de Kalimpong et à 2h, voire plus selon le traffic, de Darjeeling.

L’école est consitutée d’un bâtiment avec un étage : 2 salles de classe, un grenier, un lavabo, et 2 chambres dont la mienne, située entre les deux salles de classes ! En bas, on trouve une salle d’ordinateur (ils en ont 7, tout neufs) - je vais sûrement donner des cours d’informatique du coup - l’office, la chambre du directeur, puis dehors il y a le réfectoire.

Il n’y a pas d’eau chaude, je me suis donc lavée à l’eau froide hier à 00h30 après ces longues heures de train ! Wouou ! Cold ! Le train c’était génial, j’ai admiré le paysage, dormi un peu en haut, appris un peu d’hindi… C’était cool.

Ici c’est vraiment retraite, il n’y a rien à part eux et moi ! Je vais pouvoir pratiquer, tenter de voir ce qu’il y a dedans… et laisser faire… En fait ils ont besoin de quelqu’un tout le temps ici, ils cherchent un prof à l’année… Donc je fais ce que je veux.

Deamin je vais aller faire un tour à Kalimpong, voir le monastère du Karmapa et régler une histoire de colis postaux…

Mes meilleures pensées depuis le West Bengal, puissiez vous tous être heureux !       Retour au Menu 




41. Mac Leod - Dharamsala

{ 03:23, 9/04/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

      

Toujours à Mac Leod... à 9km et 400m au-dessus de Dharamsala. Dharamsala est dans une vallée étalée, mais la ville est petite, le coeur encore plus petit: 3 rues, et une rue très en pente qui fait marché. Les voitures, bus, jeeps, et autres véhicules pollluent l'air plus rare de ce joli pent de montagne. 1350m. Quelques bons restaurants où manger des "momo", les raviolis tibétaines, quelques boutiques, on trouve de tout. Comme partout en Inde... après faut pas être trop difficile!

Donc, Mac Leod... vraiment charmant. La vue sur les montagnes est magnifique, on pet admirer le sommet de Triund, qu'il est possible d'atteindre en marchant depuis ici, en passant pas Darmacott... en environ 4h. Les gens sont sympas, l'ambiance est vraiment familiale. Il y a en majorité des tibétains, puis des étrangers, dont certains vivent ici. Puis quelques indiens, minoritaires. Tout le monde respecte tout le monde, chacun avec sa culture, tout est parfait!

"Tout est parfait", petit clin d'oeil à Nicolas qui est venu me rejoindre ici pour quelques jours. Ensemble, nous avons marché jusqu'aux chutes d'eau de Bagsu, à 30min de Mac Leod. Un lieu plutot sympa, précédé d'un temple hindou et d'une piscine extérieure. L'eau s'écoule entre de grosses pierres, bordées par un flanc de montagne vert avec deux trois endroits plus plats où l'on trouve notamment un Stuppa, et un arbre, qui nous a gentiment accueilli pour un bon moment de détente à l'ombre. Il faisait en effet plutot chaud ce jour-là.

Hier, nous avions prévu de marcher en direction de Triund, et de nous arrêter dans la forêt. Finalement on nous a recommandé les chutes d'eau voisines de Darmacott, à 2h de marche de Darmacott (qui est à 20min à pic en partant de Mac Leod!) aller et 1h30 retour. Super marche, avec un grand soleil, des petits chemins escarpés, pour arriver aux chutes d'eau. Que des rochers, des grands rochers, avec deux pents de montagne très abruptes, Un café au soleil, un grand espace de neige fondante cachée derrière un grand rocher en amont... un vieux qui vit sous une roche immense... on aurait pu croire que c'était une super grotte, mais non, simplement un rocher en pente... avec un peu de paille, pour les nuits si froides d'ici, et seulement les objets de première nécessité. Un super endroit, nous sommes restés sur une roche en bas du café. Avant de repartir tranquillement vers Dharmacott et Mac Leod. Wouhaou ça fait du bien de marcher comme ça! Bouger le corps, nikel!

Demain au programme, visite de l'institut ayurvédique de Palampur, et ensuite ce sera l'institut de Tilopa...

Un grand bonjour à Tous, plein de bonnes vibes! Bye :)  Retour au Menu 




40. Dharamshala - Mac Leod

{ 03:43, 1/04/2008 } { 2 commentaires } { Lien }

      

Alors Dharamsala... j'ai pas encore vu!!! Car j'ai décidé d'aller au terminus, Mc Leod, sur les hauteurs de Dharamsala... du coup je suis là, à 3 ou 4 km plus haut. Au calme, avec une petite chambre au-dessus du temple, dans un mini monastere bouddhiste kagyu, avec une dizaine d'enfants moines, deux nonnes et quelques moines qui viennent enseigner ou recevoir des cours d'astroologie tibétaine ou autre.

Je suis vraiment pénard, avec pour compagnie un français, Felix, rencontré à Delhi devant le bus, qui a pris le meme bus que moi, et qui a suivi mon envie et a donc la chambre voisine de la mienne, pour 100 Rps... moins de 2€!!! Bon d'accord, la douche est dans une autre chambre, mais c'est de l'eau chaude! Enfin plutot au robinet qu' a la douche, mais c'est de l'eau chaude quand meme... car ici, je ne pourrais pas me laver a l'eau froide, il fait trop froid! Surtout quand on quitte delhi avec 36°C... ici il doit faire 20°C le jour, ou moins, je sais pas torp, et la nuit, j'ai un bon edredon!!!

Bref c'est hyper calme, le monastere est situé entre des maisons, restaurants, boutiques, écoles, autres monasteres, sur une rue montante qui mene a la mini place centrale de mc leod. Dans une rue voisine, descendante, de l'autre cote de la place mais sur le meme flanc de montagne, il y a la rue qui descend vers un grand temple du Dalai Lama. Certains tibétains font la grève de la faim pour protester contre les atrocités faites aux tibétains, il y a aussi des manifs, mais aucun risque vu qu'il n'y a pas de chinois, et tant que les occidentaux ne manifestent pas.

Ils souhaitent boycotter les jeux olympiques... ce qui serait on ne peut plus normal et juste, mais ça ne se fera jamais... le marché chinois est trop important... enfin j'imagine.

Alors je me repose, un repos plus que nécessaire apres tous ces km, ces trains, ces bus, ces émotions... Cette semaine, tous les gens que je vais voir ou appeler vont être décisifs pour les 6 prochains mois de ma vie... voir plus!

Alors je me repose, je mange, je dors, je discute gentiment, apprends un peu le tibétain, médite un peu dans le temple, rien de bien loin ou de bien excitant! Mais c'est tout ce dont j'ai besoin! Et je kiffe. L'altitude... ça va, un peu plus lente bien sûr, on est preque à 2000m, mais rien d'extra.

Demain je vais certainement aller voir le 2ème Karmapa, celui reconnu par le Dalai Lama. Comme ça au moins j'aurais vu les deux! :) C'est à 5km plus bas, il reçoit les étrangers le mercredi m'a-t-on dit... et demain c'est mercredi... alors il veut m'accompagner. Il, c'est un tibétain rencontré hier, qui voulait une leçon anglais tibétain, que j'ai revue aujourd'hui, qui m'a donné un livre pour apprendre le tibétain (en anglais)... il s'appelle Droupen. Demain normalement on sera 4 à y aller: Droupen, Felix, un autre français: Stéphane, et moi. A plus! :)  Retour au Menu 


 




39. Goa - New Delhi... by train!

{ 10:11, 28/03/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

       

J'ai donc passé une semaine à Goa, avec Matthieu. On avait pas mal de trucs à faire, comme envoyer des colis postaux, faire quelques achats et autres trucs du genre. Du coup ça nous a pris quasi toute la semaine. Nous avons pris le train depuis Tivim à Goa, en direction de Delhi. Partis à 12h30, arrivé les lendemain à 18h...

Quelques 28h de train, passées avec 3 petits gamins qui étaient sages malgré l'agitation normale de gamins de cet âge! En fait, deux hommes avaient une place dans le même compartiment que nous, mais avaient aussi deux places ailleurs, avec leur famille. Du coup ils ont passé quelques heures avec nous, le jour, mais nous on laissé libre tout le compartiment sur quasi tout le trajet... on a donc pu jouir d'une pleine tranquilité, comme je le dis mis à part les cris des enfants! Des gamins de 5 à 8 ans, frère, soeur, et ami.

Le paysage est génial, on part des cocotiers verts avec lacs et rivières, pour trouver ensuite le Rajastan et ses collines plus sèches, les arbres avaient l'air mort avec des touffes au bout des branches, comme s'ils repoussaient... en fait je pense qu'ils n'avaient pas brûlé mais que c'est juste l'espèce qui est comme ça... D'autres arbres à fleurs orangées rouge... magnifique. Des gens le long des rails, des maisonnées, des huttes de paille, des buffles, des vaches, des enfants... des femmes dans les champs, des personnes seules par endroit, seules dans un champ, ou sous un arbre... quoique sous les arbres en général ils sont au moins 2 ou 3, à profiter de l'ombre rare et nécessaire à certaines heures du jour...

Puis, plus on arrive vers New Delhi, plus le paysage est sec, jaune, plus rien à voir avec le vert magique des rizière... la chaleur devient dense, lourde, l'air plus rare. Le soleil et sa lumière sont forts, tenaces, intenses. Beaucoup de bâtisses le long des rails, des villages entiers. Des murs gris clairs, des gens qui vivent là, qui surveillent leurs bêtes, des enfants qui courent après des porcs qui ressemblent davantage à des sangliers qu'à des porcs... des porcs à poils longs, noirs, avec une crête sur le dessus... des porcs punks finalement!!! Et puis des femmes en sari plein de couleurs... la fumée des déchets qui brûlent, la poussière des véhicules qui passent... Les vaches ont laissé place aux buffles, de bien belles bêtes, noires, au corps solide, aux cornes longues et puissantes, couché la plupart du temps, à cause de la chaluer je suppose... Dansune rivières j'ai vu un troupeau de buffles, qui avançaient dans l'eau vert foncé... superbe.

Maintenant je suis à Delhi, au KIBI: Institut Bouddhiste International du Karmapa, dans la périphérie de cette immense ville polluée et sèche. Le quartier est calme, très calme, silencieux même. Le temple est très beau, grand, avec un immense Bouddha assis en posture de méditation. Temple de la lignée Kagyu, aux couleurs rouge, vertes, bleu, jaune, au style particulier de la lignée. Je me sens chez moi. Bien que je ne resterai pas ici car c'est Delhi! Pourquoi...? Petit exemple, celui d'une tentative de visite de ce matin. On voulait aller dans un marché dans la ville, à un peu plus d'une 10N de km d'ici. On part en rick-shaw, pour 80 Rps... plus d'une demi-heure dans le traffic de Delhi, avec les klaxon, les gaz d'échappement (atroce), et la chaleur... bref, on pourrait se dire, c'est pas bien méchant,ça ira. Puis, arrivée devant le marché, je ne suis déjà plus sûre d'avoir un jour eu envie d'aller dans ce marché...! Je me sens faible et manque d'air. J'achète un jus de mangue, que je bois avidement. Non je ne pourrai pas rester ici plus longtemps, toute cette agitation, et cette chaleur, dès 10h30 du matin... alors on est juste aller à la pharmacie acheter une nécessité, puis on a pris un taxi retour au point de départ!!!

Trop pollué, trop chaud, les grandes villes c'est pas pour moi! Je hais ce bruit, cette pollution étouffante!! POurtant il semble que Delhi ait de jolis monuments et petits coins... Des indiens me voyant assise par terre sous un arbre, le tmeps de boire mon jus de mangue, ont deviné mon "coup de calcaire" et m'ont dit: "Tu ne te sens pas bien hein? trop de pollution hein? Même nous on a du mal des fois... mais ton copain va revenir ça va aller". Ils ont dit que la ville était malade!

Demain j'ai quand même envie de faire un tour de la ville, alors, étant donné que je dois acheter mon billet de bus de nuit pour Dharamsala, demain on loue un taxi qui nous emmènera faire ça et nous montrera les monuments les plus marquants de la ville, qu'il est possible de voir en voiture, et nous fera aller dans le vieux Delhi, voir de quoi ça a l'air.

Le reste du temps ce sera repos au KIBI, temple, chambre, paix. Ressourcement après tous ces voyages, et toute cette agitation! Je pense partir dimanche dans la nuit pour Dharamasala. Matthieu lui suivra son chemin, vers Kalimpong, au siège du Karmapa vu qu'il est actuellement absent du KIBI... Nous ferons désormais notre route chacun de notre côté.

Une nouvelle vie, un nouveau travail, le présent avant tout, et développer la joie. Ici ou là, seule ou accompagnée, riche ou pauvre... être heureux,  tout simplement, et ouvert... une grande bouffée d'air... :) être sur son chemin, et grandir... 
 Retour au Menu 




38. Mousson inattendue... Unexpected monsoon

{ 02:57, 22/03/2008 } { 1 commentaires } { Lien }

      

Et oui apparemment la mousson pointe son nez en avance, cette annee... decalage meteorologique... enfin il y a aura encore de belles journees ici, mais la mousson est precoce!   Retour au Menu 

 




37. Goa again!

{ 10:04, 20/03/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

      

Goa again, nikel, Arambol est magnifique... la saison se termine dans quelques jours, les echoppes ferment, pas toutes mais un nombre significatif.

Il fait par contre tres chaud, trop chaud! Entre 11h et 16h c'est vraiment dur de marcher dehors... a moins de se baigner et de farnienter! Pour ma part je regle mes affaires: envoi de colis attendu en France, prise de contact avec des gens du nord pour avancer sur mon projet...

Ca fait un paquet de temps maintenant que je bouge d'une ville a l'autre, a visiter, reflechir... mais la je commence a fatiguer un peu et je compte poser mes valises bientot! Au moins travailler un peu, un volontariat ou un vrai contrat, selon ce qui va se degager.

Un grand rayon de soleil a vous tous, tres belle journee!     Retour au Menu 




36. Retour du Sri Lanka

{ 04:29, 19/03/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

      

Long trajet… pour commencer, le train depuis Kandy pour Colombo… puis un bus pour Negombo l’aéroport. Ensuite un avion, Colombo – Coimbatore (Inde-Kerala). Un rick-shaw vers la gare routière, un bus pour la ferme, une voiture pour le dernier court trajet ! Un jour à la ferme, de rangement, puis à nouveau, le lendemain, samedi, une voiture jusqu’au bus, puis le train… Coimbatore – Goa. Bien sûr le train arrive à 40 km de Panjim, ville capitale de Goa. Alors j’ai pris un taxi, qui m’a évité 3 bus pour atteindre la plage de Baga. Long périple, donc, bien passé.

Partie à 20h de Coimbatore, je ne suis arrivée qu’à 13h le lendemain à Goa.  En tout 17h de train. D’abord une couchette, avec un couple de vieux indiens qui parlaient hindi, accompagnés de leur beau-fils qui allait les aider à descendre leurs bagages à la gare de Palakad alors qu’il allait continuer sa route avec sa femme et sa fille… une jeune de 23 ans, étudiante à Coimbatore, et deux hommes peu bavards.

Une courte nuit de 22h30 à 5h avant de changer de train à Mangalore… j’ai attendu 1h30 dans la gare et puis je suis montée dans ce dernier train, avec une 30n de jeunes étudiants de Coimbatore qui allaient visiter Goa avec leur professeur. La 20n, sympas, ils jouaient aux cartes, criaient dans les tunnels ! Il y avait des couples, que l’on distinguait facilement, malgré le peu de démonstration affective… mais quand même, quelques main autour du cou, quelques rapprochements évidents !

Des heures de train, qui passent très bien ! Un super paysage, les plaines du Kerala, les cocotiers, les clairières, les lacs, les gens et leurs couleurs, les animaux et leur charme… Génial. Je me suis même assise par terre devant la porte du train, pour mieux admirer la vue , la porte du train ouverte.. (chose interdite en France, mais finalement ici personne ne s’inquiète, chacun prend ses responsabilités et ça marche très bien…)

Je pense monter dans le nord du pays d’ici une semaine, je pense que je prendrai le train également, ça en vaut la peine. Non seulement le paysage est cool, mais de discuter avec les gens, et le prix dérisoire… évitant d’ailleurs la pollution incroyable d’un trajet de deux heures en avion !

En attendant je suis à Baga, Anjuna et Arambol. Plages, marchés, ressourcement. Mise au point, bilan.

A tous un grand bonjour, bonne route ! J  Retour au Menu 




35. Depart imminent... Departure from Sri lanka

{ 11:51, 13/03/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

      

Pluie l'apres-midi, avec orages grondants... Mais un formidable soleil le matin, plein cagnard... J'ai vu un medecin pour une connerie et me voila avec des antibiotiques pour 2 semaines! Mais quand il faut, il faut! :)

La clinique ou j'ai ete est a meme le trottoir... on entre sans porte sur un comptoir pharmacie sur la gauche, et sur la droite un comptoir de reception, on avance ensuite sur un long couloir fin, le meme sol finalement que celui du trottoir... meme s'il y en a un qui est tout de meme surement de temps en temps nettoye...! Dans ce long couloir si fin, une rangee de banc a l'assise moelleuse, et une fois assis, on se retrouve a 40 cm du mur ou de l'une des 5 portes des 5 bureaux des 5 medecins qui travaillent ici... Je suis allee voir le dermato. Mais l'endroit est en fait un des plus grand rassemblements pour rencontre de femmes enceintes!!! Non je plaisante, mais il n'y avait quasiment que des femmes enceintes. Bref, tout petit, pqs inspirqnt du tout, tout glauque et surtout un manque d'hygiene evident... il n'y avait meme pas un robinet a disposition pour se laver les mains... ou les pieds..!

Aujourd'hui Jeudi, ce soir le train de nuit de 2h50, le train postal, en direction de Colombo. Puis un bus pour Negombo ou se trouve l'aeroport. Vol a 11h25 pour Coimbatore, retour en Inde, au Kerala, a la ferme pour rapporter a Prakash ses masques traditionnels sri lankais et le remercier a nouveau! Et bien sur, partager du bon temps avant de reprendre la route! :)

 Retour au Menu 




34. Visa & pluie... / Visa & rain!!

{ 12:17, 11/03/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

      

Grand jour de pluie ici a Kandy. En fait il ne pleut que les apres-midi, mais du coup on se croirait a La Rochelle!!! En automne, avec une temperature d'ete! Une pluie lourde, avec un ras-de-maree dans les rues... Ciel couvert, nuages sombres, la journee s'ecourte avec ce temps pourri!

Du coup le matin c'est tranquille... mais aujourd'hui par exemple j'avais rdv a 16h pour mon visa... heureusement le manager de la guesthouse est sympa, il m'a accompagne en voiture, c'est a 1km a pied mais ca monte sec et la avec la pluie.. pas moyen!! Et puis j'ai encore un autre rdv a 17h45... vive les tuc-tuc!!!

J'ai obtenu mon visa de 6 mois pour l'Inde, facilement, appremment parce que je ne suis restee que 3 mois avant de venir ici, donc ils peuvent me donner 6 mois. Ensuite si besoin j'irai au Nepal... ou en France. Ou ailleurs!

J'ai les pieds trempes, j'ai chaud, j'ai attrape un rhume a cause de la clim reglee a 18'C ou moins l'autre jour dans le bus au retour de Sigirya... La fete!!! :) :) :)  BYE.

 Retour au Menu 




33. Dambulla & Sigirya

{ 12:02, 10/03/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

   

Super visites... Je suis partie de Kandy a 7h45, bus en direction de Dambulla. Moins de 2h de trajet, un tuc-tuc m'a ensuite deposee au Golden temple & rock temple de Dambulla. 1100 Rps d'entree pour les touristes, ils abusent... une de montee pour arriver en haut de la colline, une heur pour descendre, a ce qu'ils disent... J'ai donc monte les moarches, entouree de singes et de sri lankais, amoureux pour la plupart! Il est vrai qu'au Sri lanka, au contraire de l'Inde, on croise beaucoup d'amoureux... sous un arbre, sur un bamc, sous leur ombrelle, c'est charmant! ;)

Je suis donc arrivee en haut de la colline, et j'ai visite les 5 temples en haut, des petits temples, tailles dans la roche, avec des peintures superbes, a meme la roche. Des statues de bouddha grandeur nature, ou plus grande. Bouddha couche, assis, debout.... et des ptits stuppas. Tres beau, tres clame, inspirant. Je suis restee assise un moment dansle temple principale dont tout le monde peut voir la photo publicitaire...

Un tres bon moment de calme, en solitaire, a observer les singes, aussi, et discuter avec un ou deux couples. La vue depuis cette colline est superbe, foret de cocotiers, parsemee de champs... de l'espace, ouvert, et encore de l'espace.. ca donne a reflechir, a merditer.. et a s'ouvrir soi-meme! :)

Finalement a 12h j'etais en bas... prete a aller a Sigirya. Je voulais aller a Polonaruwa, mais c'etait trop loin, et ca demande plus de temps pour visiter... donc j'ai decide d'aller a sigirya, le rocher... 45 min en bus puis unepetite marche pour acceder a l'entree... il faisait sombre, une riviere ou autrefois vivaient des crocodiles... des murets de pierres rouges, petites pierres noircies parle temps... quelques arbres, et la pluie qui vient. J'achete mon ticket hors de prix, le plus cher que j'ai encore jamais paye... 2500 rps... une honte quand on sait qu'eux payent moins de 50 rps... La pluie a commence a tomber... mais c'est rapidemanet arretee, ouf!

J'ai donc avance un peu sur cette allee rouge, bordee de murs vestiges des mps anciens, tous carres et perpendiculaires... j'ai avance vers les marches, plein d'escaliers de differentes tailles, avec une audience ici, une prison la, des vestiges de peintures dansune grotte... et puis plus de 1000 marches a monter m'a-t-on dit... tout ce que je sais c'est que c'est haut!

J'ai monte, monte', pour arriver aux pieds du dernier escalier a monter... a ses pieds, deux pieds en pierre, comme des pieds d'aigles ou d'oiseau de proie... tres grands, plus de 2 m de haut, et un ou deux de large, sur chaque cote de l'escalier.

Les dernieres marches, avec le vide, mais pas le vertige... une vue geniale, du vent, un vent frais et intense... puis un escalier de pierre, protege du vent, toujours les pierres rouges, et en haut, un petit plateau, les gens qui y etaient sont descendu... la pluie est arrivee, je me suis abritee sous un arbre, que j'ai remercie d'exister! Puis elle s'est a nouveau arretee, et je me suis baladee sur le haut de ce rocher enorme, a admirer la vue imprenable sur un lac, aux pieds de petites montagnes... avec un camaieu de gris et de couleurs ternies par la pluie... un peu de mystere planant sur cet envirnnement pour mooi toute seule... magnifique.

je suis restee un moment assise a regarder cette vue, a apprecier. Puis je suis redescendue. Hier, j'ai ainsi escaladee une colline, pour admirer ses temples, et un immense rocher-montagne... quel paysage! C'etait genial. Je recommande. A part le prix abusif dont je me plaindrai au ministere...!!!

Les arbres, les singes, les chauves-souris geantes, la mer... le Sri Lanka est vraiment un beau pays... :)

 Retour au Menu  




32. Jardin botanique / Botanical Garden.

{ 12:54, 8/03/2008 } { 0 commentaires } { Lien }

   

Hier on a visite le Jardin botanique, a 5min de Kandy. L'entree est payante, tres peu chere pour les locaux... mais 600 Rps pour les occidentaux... quel abus! Bref, un jardin tres grand, tres bien fait, et des arbres formidables, majestueux, grandioses... A voir.

Il est borde d'une riviere. A un endroit precis, il y a une rangee d'arbres qui abritent les chauve-souris geantes, c'est vraiment genial, wouhaou! Voir ces bestioles, mammiferes volants, de la taille d'un petit singe, voler, crier, et se poser la tete a l'envers sur les branches si hautes... c'est magnifique!

Un peu plus loin, sur les bambous (des bambous geants, en grosse touffe, magnifique aussi) c'est le coin des singes! Vraiment sympa.

Un arbre y est particulier, car il plante ses branches et les enracine, pour donner naissance a un autre arbre, qui fait toujours partie du meme arbre... impressionant la facon dont il s'etend! On a nmange sous cet arbre, sur un banc de pierre.

Des palmiers, des agatis robustus (robustes, wouahou), des cactus, des bambous, une grande variete d'arbres tres grands, avec des lianes, ou avec des plantes grimpantes pour compagnons... genial.

Une grande apres midi de balade au vert, en plein air, on apprecie!

 Retour au Menu  




{ Page précédente } { Page 1 sur 3 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

«  Juillet 2014  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Menu

Hospitality club
Couch surfing
Forum voyage
DKL centre européen d'études et de méditation bouddhistes
Karmapa
Kunzig Shamar Rimpoche
Idealist (job/internship...)
Street Educators in Peru
The Gaia Foundation in Malta

Rubriques

1 Le voyage x the trip
2 Arts x litterature

Derniers articles

Menu
47. Soutien / Support : Sri Diwakar Vihara Buddhist Insitute
46. La Rochelle, son ciel bleu et ses plages...
45. Delhi - Paris - Surgères
46. La Rochelle, son ciel bleu et ses plages...

Amis